Publication

Étude sur la modernisation du
système et du cadre de référence altimétrique en Suisse
Partie l

Voir l’article >>

Vidéo 1 de sensibilisation :
Motivations du projet swiss height system

Voir la vidéo >>

Clôture de l’enquête sur les informations altimétriques utilisées en Suisse

Plus d’informations >>

À propos du projet swiss height system

Au début des années 2000, le Conseil fédéral a décidé de changer le système de référence planimétrique de la mensuration officielle (MO) et, indirectement, des systèmes d’information géographique en Suisse, en adoptant le système de référence CH1903+ et le cadre de référence MN95 mais de conserver le système de référence altimétrique usuel NF02. En effet, le rapport coûts / avantages d’un changement de référentiel altimétrique n’était pas suffisamment établi à cette époque.

Plus de vingt ans après cette décision, la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) en étroite collaboration avec l’Office fédéral de topographie – swisstopo met à nouveau la question de l’adaptation du cadre de référence altimétrique de la MO sur le tapis et lance une démarche d’analyses scientifiques et d’opportunité portant sur l’introduction éventuelle d’un nouveau système de référence altimétrique en Suisse.

Aujourd’hui, le cadre de référence altimétrique d’une grande partie des systèmes d’information géographique est basé encore sur le système NF02 qui repose sur la référence altimétrique de la Pierre du Niton et des nivellements géométriques réalisés entre 1902 et 1927. Avec l’importance grandissante de l’utilisation de la troisième dimension et le développement des systèmes globaux (GPS, Galileo, GLONASS, et Beidou), il devient nécessaire d’envisager un nouveau référentiel altimétrique global pour la Suisse.

Actualité